La future Cloud Week Paris Région se dévoile en avant-première

mercredi 10 mai 2017

Par Isabelle MAURANGES-DALMAYRAC

L’association Eurocloud France a donné mardi 28 mars un avant-goût de ce que sera la 3eédition de la Cloud Week Paris Région. L’évènement qui se déroulera la première semaine de juillet et fédèrera plusieurs dizaines de rencontres autour de la transformat

La future Cloud Week Paris Région se dévoile en avant-première

par Dorian Marcellin - le 29 mars 2017

  

L’association Eurocloud France a donné mardi 28 mars un avant-goût de ce que sera la 3eédition de la Cloud Week Paris Région. L’évènement qui se déroulera la première semaine de juillet et fédèrera plusieurs dizaines de rencontres autour de la transformation numérique et des nouveaux usages du cloud computing, met le cap sur de très nombreux retours d’expériences.

 

Conférence de lancement de la Cloud Week Paris le 28/03/2017 © EuroCloud

Quelques annonces sous forme de teasing et des premiers témoignages pour donner une idée de l’esprit des échanges qui auront lieu du 3 au 7 juillet 2017 : la 3e édition de la Cloud Week Paris Région, dont Alliancy est partenaire, s’est dévoilée mardi à une centaine d’invités réunis aux Salons Hoches à Paris.

« En organisant cette semaine d’évènements qui réunit des acteurs de tous horizons, l’association Eurocloud France veut plus que jamais être un trublion qui va pousser à la discussion, aux partages, autour de la transformation numérique et du cloud. C’est pourquoi nous avons choisi pour thème « Quand le cloud libère l’entreprise » et que nous faisons des témoignages des entreprises et des « utilisateurs » notre priorité pour cette 3e édition » a résumé Pierre-José Billote, président du chapitre français de l’association européenne Eurocloud.

Confronter visions d’avenir et réalités vécues sur le cloud 

Alors que la maturité des entreprises sur le sujet du cloud et de ses impacts sur leur transformation se voit chaque jour un peu plus, plusieurs nouveautés viennent traduire cette volonté de faire un focus sur des retours d’expériences variés. Pour la première fois, un « Event Européen » prendra sa place à part entière dans la semaine de rencontres, afin de confronter les réalités vécues par les acteurs au-delà de l’Hexagone. Un village des start-up offrira également aux invités une chance de découvrir plusieurs dizaines d’innovations ouvrant sur les usages cloud de demain pour les entreprises.

Enfin, les organisateurs de l’évènement se sont mis en ordre de marche pour co-construire au maximum l’agenda et les sujets abordés en juillet avec les utilisateurs eux-mêmes. Dans l’optique de confronter les visions d’avenir souvent portées par les experts du cloud et la réalité quotidienne des entreprises, Eurocloud France s’est entre autres associé à notre média pour lancer une plateforme contributive intitulée « Et SI on transformait l’entreprise ? ». Les opinions croisées de DSI, CDO, acteurs de la transformation et experts du monde des technologies, permettront à la Cloud Week Paris Région de ciseler son programme en fonction des priorités des utilisateurs.

Premiers témoignages

La matinée du 28 mars a permis de faire d’ores et déjà apparaître certaines d’entre elles. Deux tables rondes sont ainsi revenues sur la nouvelle dynamique de collaboration dans les écosystèmes, que favorise le cloud. Les rédacteurs en chef des revues L’Informaticien, Smart Industries & Manufacturing, IT for Business, et d’Alliancy ont échangé sur leur vision des changements en cours dans les entreprises. Mais d’autres acteurs que l’on aurait pu de prime abord penser plus éloignés de ces préoccupations ont eux aussi fait part des transformations qu’ils vivaient.

« Nous avons un très fort enjeu autour du building information model (ndlr, BIM, la maquette numérique pour la conception et la construction de bâtiments) et nous devons travailler et innover avec des acteurs de toute taille dans ce cadre. Alors que les données concernées prennent des proportions massives, nous avons aujourd’hui besoin du cloud à tous les niveaux », a évoqué Patrick Eymard, DSI adjoint en charge de la transition numérique chez Engie-Ineo et membre de l’association CDO Alliance.

Un avis également partagé par le groupe Lacroix, une ETI industrielle française. « L’enjeu de collaboration se voit en interne évidemment, pour mettre un terme aux silos dans les organisations, mais aussi vers l’extérieur et tout notre écosystème dans une optique d’innovation, autour de l’Internet des Objets par exemple. Dans notre cas, la coopération avec les start-up a été rendue possible par le cloud, avec une attention particulière portée à la gestion des données », a détaillé Stéphane Gervais, son directeur de l’innovation.

Ces « facilités » en faveur de l’innovation n’ont cependant pas empêché les différents invités d’évoquer les défis qu’il restait encore à relever. Parmi eux, la confiance et la sécurité ont tenu une place importante dans les échanges – ce qui explique qu’au côté des témoignages de Schneider Electric et de Linkbynet, la deuxième table ronde ait aussi accueilli Alain Bouillé, président du CESIN, le club des experts de la sécurité de l’information et du numérique. La relation avec les prestataires de cloud, dans un écosystème de plus en plus complexe, a également été discutée, avec une attention particulière portée aux véritables urgences et aux faux-combats autour de la contractualisation. Autant de sujets qui seront toujours d’actualités dans trois mois, quand la grand-messe du cloud en France commencera.

https://www.alliancy.fr/a-laffiche/cloud/2017/03/29/la-future-cloud-week-paris-region-se-devoile-en-avant-premiere

© CESIN